Si on disait au revoir à 2017 pour accueillir à bras ouverts 2018 ?